Être designer au sein d’un collectif ? Ethics by design

Ê

En septembre 2020, Sophie Rocher et moi avons animé un atelier sur le thème : «Être designer au sein d’un collectif» dans le cadre de l’évènement Ethics by design organisé par Les Designers Ethiques.

Quelques mois plus tard, je prends enfin le temps de vous restituer les riches échanges que nous avons eu avec les participant.e.s !

Après avoir présenté le fonctionnement du réseau Happy Dev, sujet qui intéressait beaucoup les designers présents, nous avons animé 3 ateliers autour de ces 3 questions : Quels avantages d’être dans un collectif pour un indépendant ? L’éthique en action au sein de nos collectifs ? et, Comment inclure davantage de diversité de profil au sein d’un collectif ?

Je vous propose une restitution de ces 3 moments riches d’échanges : )

Quels avantages d’être dans un collectif pour un indépendant ?

Les participants étaient invités à exprimer tout d’abord ce qu’il pensait individuellement pouvoir apporter aux autres et au collectif et dans un second temps, leurs attentes vis-à-vis d’un collectif.

Ce que je peux apporter aux autres et au collectif ?

Les réponses sont organisées selon le niveau d’expérience des participants

moins d’ 1 an d’expérience :

  • Ma fraicheur de point de vue
  • De bonnes ondes
  • De la veille et des référence plus tendances

Plus de 3 ans d’expérience :

  • Des pistes de réflexions alternatives
  • De la joie de vivre
  • Des temps d’échange par exemple pendant des journées de co-working
  • Du soutien moral
  • De la réassurance
  • Des retours d’expérience

Plus de 10 ans d’expérience :

  • De la montée en compétences des membres du collectif via de la formation, du coaching, du mentorat :
    • Aider et former sur des outils / Formations spécifiques à de nouvelles expertises /  Des retours d’expériences d’anciennes missions / Poser des questions pour aider à la prise de recul / Partage de veille / Un « vis ma vie de designer », découvrir mon métier / Travailler en binôme avec des juniors / De l’écoute / Du conseil, des ressources et des méthodes
  • Des actions communautaires :
    • Participer au rayonnement du collectif en organisant des évènements
  • De l’expertise sur les projets
    • Complémentarité sur des projets / Cadrage de projet Design / UX / Structuration / Vision stratégique / Posture avec le client (savoir-être)
  • Apporter des missions :
    • Partager son réseau / La connaissance d’anciens clients / Des opportunités / Des leads

Et aussi de l’enthousiasme et de la bonne humeur : )

Mes attentes vis-à-vis d’un collectif, qu’est-ce que j’aimerais que ça m’apporte ?

moins d’ 1 an d’expérience :

  • De l’accompagnement (mentorat / coaching)
    • Trouver des mentors / De l’accompagnement sur les livrables / Pouvoir poser des questions / Bienveillance / Du cadrage / des leads
  • Monter en compétence
    • Du conseil sur les choix des méthodologies / Des retours d’expérience (bonnes ou mauvaises)

Entre 1 et 3 ans d’expérience :

  • Des partenaires pour constituer des binômes pour les gros projets
  • Des missions

Plus de 10 ans d’expérience :

  • Échanges entre pairs / Montée en compétence
    • Des échanges et conseils / Des usages différents (nouveaux outils, nouvelles méthodes…) / De la remise en question / Des conseils et moments d’échanges (gestion du temps, atelier, table-ronde, etc.) / Du rebond entre nous / De la confrontation d’expérience / Des avis et des retours sur des projets / Des critiques constructives / Partage / Montée en compétence / Réflexion sur des nouvelles approches
  • Ne pas être isolé (aspect communautaire)
    • Sentiment d’appartenance à un groupe de passionnés qui font du bon boulot / Du lien / Des échanges / Ne plus être seule, collaborer / Un « vis ma vie » pour découvrir le métier des autres membres / Expliquer notre travail à des juniors c’est enrichissant / Faire redescendre la pression, prendre du recul / Bonne humeur / Des sourires / Se sentir moins isoler / De l’écoute
  • Travailler en équipe
    • Des projets à faire ensemble / Un autre regard sur les projets / Des compétences complémentaires / Connaître d’autres métiers / De l’agilité (pour intervenir vite et de manière efficiente) / Etre épaulé et se sentir en confiance pour laisser les autres gérer le projet / Du travail en collaboration / Déléguer une partie du travail / Expérimentation de nouvelles manières de travailler
  • Avoir de nouvelles opportunités
    • D’autres typologies de clients / Des opportunités / Ouverture sur d’autres perspectives / Répondre ensemble à des projets plus gros / Bénéficier de contacts dans d’autres sphères / Réflexions sur le métier, le marché, les approches / Des leads / Des missions intéressantes / La possibilité de prendre des projets plus conséquents

N’hésitez pas à commenter cette restitution dans les commentaires : )

L’éthique en action

Nous avons pour ce 2ème temps de l’atelier organisé un tour de table autour de de 3 questions ci-dessous. J’en profite pour vous les poser et n’hésitez pas mettre vos réponses dans les commentaires. Peut-être écrirai-je un prochain article pour vous partager nos réflexions ; )

  1. Quelles sont les valeurs les plus importantes pour vous ou pour votre organisation ?
  2. Comment les mettez-vous en oeuvre concrètement ?
  3. Et enfin est-ce que vous identifiez des points de friction ou des contradictions ?

Pour finir cet atelier nous avions un dernière sujet :

Comment inclure davantage de diversité de profil au sein d’un collectif ? 

Collectif et diversité : De quoi parle-ton ?

Nous avons tout d’abord pris un moment pour rassembler nos idées autour de ces 2 mots et mettre nos trouvailles en commun :

Puis a germé une liste d’idées à mettre en oeuvre pour inclure davantage de diversité au sein d’un collectif :

L’identité et la manière de communiquer

  • avoir une identité de marque forte axée autour de ça
  • Faire des recherches pour identifier une diversité de canaux de communication
  • Créer des messages et des images adaptées
  • Une communication plus inclusive
  • Mettre en avant la dimension éthique de la diversité
  • Écrire des articles qui expliquent le concept
  • Etre accessible à tous, la variété des approches créé la diversité, des coûts accessibles, lieux variés d’événements, langage non technique et compréhensible par tous.
  • Avoir des communiquants qui reflètent cette diversité

Se déplacer, rencontrer les gens

  • Aller faire des ateliers dans des écoles de la deuxième chance
  • Squatter les événements des autres
  • Aller voir ce qui se fait à l’étranger
  • Visite de FabLab et HackerSpace
  • Participer à des meetups
  • Faire le tour des écoles
  • Demander à chaque personne de ramener une autre personne
  • Contacter des personnes inspirantes
  • Investir les espaces de coworking et les tiers-lieux

Organiser des évènements, des formations

  • Organiser des apéros !
  • Organiser des évènements (formations, meetups) pour faire connaitre et grandir le collectif
  • Mettre en place de formation à but non lucrative pour se faire connaitre
  • Intervenir dans les écoles
  • Faire des évènements dans des lieux variés

Ouvrir son collectif à d’autres organisations

  • Diversité dans l’association de collectifs
  • Créer un méta-collectif
  • Identification de collectifs existants qui sont porteur des mêmes ambitions
  • S’intéresser aux autres communautés
  • S’inspirer des bonnes pratiques des collectifs existants en échangeant avec d’autres collectifs
  • Partager avec des collectivités de pays francophones sur des pratiques (Canada, Belgique, Niger…)

ET aussi

  • Monter des projets locaux pour recruter du monde
  • Recruter à l’aveugle
  • Score de parité Femme/Homme

Pour finir vous trouverez ci-dessous le Lien vers les slides de l’atelier

++

Print Friendly, PDF & Email

About the author

Aurélie Jallut

1 Comment